Méthode

Une démarche inductive fondée sur la criminologie

Toujours une piste pour progresser, sortir de l’impasse et se développer.

Criminologue de formation, Fred offre des raccourcis d’expérience à ses interlocuteurs vers une alternative possible, une piste à suivre, une hypothèse inexplorée.

Quel lien entre la criminologie et l’entreprise ? /

Fred a fait de sa discipline d’études, la criminologie, un usage spécifique.

  1. Le criminologue investigue en 3 étapes :
    • Il collecte les indices
    • Il rassemble et trie les éléments de preuves
    • Il tire et livre ses conclusions.
  2. La criminologie analyse l’attitude d’un individu au sein d’un groupe pour expliquer ce qui mène quelqu’un à sortir du rang « par le bas », dans la spirale de la déviance et de la délinquance. Fred a choisi d’inverser l’angle de vue et se focaliser sur ce qui pousse une personne à sortir du lot… « par le haut ».
  3. La criminologie est aussi une « science carrefour », à l’intersection entre plusieurs disciplines. Pour une même situation, le communicant apporte une réponse de communicant, le juriste une réponse juridique et le manager une réponse de gestion. Le criminologue d’entreprise, lui, va dire : « Tout dépend du point de vue. »

Dans un monde en constante évolution et transformation, cette optique permet de :

  • Anticiper les grands changements d’usages et d’attitudes des utilisateurs, collaborateurs et clients de l’organisation
  • Concilier une vue spécifique de l’organisation concernée avec des perspectives plus globales
  • Éclairer les décisions et trouver des solutions rafraîchissantes et innovantes

La démarche inductive et la théorie ancrée comme ressources méthodologiques

Fred adopte le point de vue consistant à partir de la pratique, avec le moins d’idées préconçues possibles, pour développer des contenus concrets qu’il délivre dans ses conférences, livres, et conseils aux entreprises et entrepreneurs.

Cette approche s’inspire de la méthode inductive et de la théorie ancrée.

La méthode inductive s’appuie sur 3 étapes fondamentales, plus une phase de vérification :

  1. Observation, collecte, consignation et inventaire des faits et situations
  2. Analyse, classification et organisation des faits et situations
  3. Expression de concepts généralisables et de recommandations généralisées à partir des faits et situations

La théorie ancrée a le même point de départ :

  1. Observation de situations, de pratiques et de cas concrets pour révéler les grandes tendances de fond (invariants stratégiques) qui peuvent être mobilisés dans d’autres contextes, situations et configurations.
  2. L’absence d’idées préconçues

La spécificité de la théorie ancrée, c’est la construction au départ de ce qui est apporté au fur et à mesure des échanges, et enrichi par les apports extérieurs pertinents.